Accueil

La « psycho » consiste en l’étude des faits de l’esprit et de la pensée. Il s’agit des connaissances empiriques ou intuitives, des sentiments et des idées d’autrui.

« Somato » est un préfixe issu d’un mot grec qui signifie « corps ».

La psycho-somatothérapie* intègre la pensée par le travail verbal et le corps par des exercices corporels dynamiques ou de lâcher-prise en non-verbal, de façon à intégrer « ce qui se vit » et d’enclencher un processus d’intégration du corps et de l’esprit vers leur unité. Cette unité amène à l’harmonie, à la pleine présence à soi, aux autres et à son environnement. C’est ainsi que la psycho-somatothérapie définit la bonne santé.

Le psycho-somatothérapeute a d’abord suivi une analyse et une psycho-somatothérapie, et s’est formé à des méthodes spécifiques reconnues, qui incluent la psychologie, la psychothérapie, la psychopathologie et les techniques psycho-corporelles issues des différents courant théoriques (humaniste, systémique, analytique, comportemental). Il n’est pas obligatoirement médecin, psychiatre ou psychologue.

Pourquoi entreprendre un travail sur soi ?

Entreprendre un travail sur « Soi », c’est se donner une chance de devenir acteur de sa propre vie, en osant la regarder en face et en l’acceptant. Nos mémoires prénatales, familiales, éducatives, socialitaires, voire ancestrales, ont façonné notre personnalité et infiltré nos cellules en inscrivant des programmations d’ordre culturelles, affectives, émotionnelles et corporelles. C’est pourquoi il est si difficile pour l’être humain de changer des croyances ou des comportements, qui sont pourtant cause de tant de souffrances, de mal-être, de difficultés relationnelles, voire de maladie.

Travailler sur « Soi » permet de se libérer. C’est une chance extraordinaire d’en avoir un jour le désir. C’est aussi notre plus grande responsabilité.

Travailler sur « Soi » c’est oser affronter la vie au lieu de fuir, embrasser notre potentiel pour mieux l’orienter, pendant que s’éveille peu à peu la conscience de notre identité.

« L’homme ne nait pas libre, mais il est libre de se libérer. »

Paule Degryse

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de comprendre l’organisation dynamique d’une personne, sans se limiter uniquement à sa structure psychique ou à son symptôme. Le corps, autant que le caractère, sont des organisations énergétiques dynamiques. Ce qui m’intéresse, c’est la personne dans son infinie complexité, et la manière dont elle a su s’adapter et se défendre pour être ce qu’elle est, au moment où nous nous rencontrons.

Le postulat fondamental de la psycho-somatothérapie et de l’analyse intégrative, en théorie comme en pratique, est l’unité et l’indivisibilité de l’être dans son fonctionnement bio-psycho-social. Ainsi, les tensions musculaires, la retenue respiratoire, les expressions du visage et du corps, les émotions contenues ou exprimées, les attitudes mentales, les conduites sociales, les souvenirs, les rêves, les fantasmes, les actes et les mots, deviennent l’objet de l’analyse intégrale que je propose.

Comme dans toute psychanalyse, il s’agit de savoir « ce qu’on a fait de nous », mais aussi, comme le dit Sartre, « ce que nous faisons de ce qu’on a fait de nous. »

Lire la brochure complète